12 janvier 2007

Rigolons

Hier soir, je sors avec P (homme) et R (femme), deux excellents amis et M la soeur de P.
Soirée sympa, on retrouve P et P, deux amies de M, on va boire un coup au S.unset, et puis BLAM.

M: Hé Yun, je crois qu'il y a ton copain.

J'ail failli recracher ma bière par le nez. Mon copain, elle parle évidemment de A. Elle s'excusera après, elle ne connaissait pas ma situation...
Je vais peut être mourir?

C'est bien lui.
Avec son style vestimentaire unique, il parle à un de ses amis que je connais aussi, de dos, il ne me voit pas, pendant quelques minutes je prie pour devenir invisible, et puis d'un seul coup, sans savoir pourquoi, je l'appelle.
Il est plus que surpris, on se fait la bise, il me "kidnappe" loin de mes potes pour m'emmener voir O., je salue O., et puis, petit malaise...
Je ne sais pas trop quoi dire, eux non plus, je fuis rejoindre mon autre table.

Je vais me reprendre à boire, il vient... Tentative de retranscription du dialogue.

A. : Tu l'as mal pris?
Moi : Non.
A. : SI tu l'as mal pris.
M. : non, je te dis, je le savais en plus, alors non, je ne l'ai mal pris.
A. : (déconnexion de mon cerveau) ... je comprends pas qu'une fille qui ait dit ça vienne à ma table/s'attabler avec moi/ qqch dans le genre.

Mode rapide: Je me suis "attablée" environ 4 minutes 35 le temps d'échanger quelques mots avec O.

M. : Ok, bon ben je me casse.

Et je me suis tirée. Et je ne l'ai plus revu de la soirée, sauf pour aller lui faire une bise, quand je suis partie. Parce que je reste polie.
Il aurait donc préféré que je ne vienne pas lui parler, ok.
Disons que ma fierté en prend en coup.
Je te déteste. Vraiment. Je suis donc un "boulet" qu'il ne veut plus voir. Il ne me verra plus.
Je me mords les lèvres, je me noie dans l'alcool pour faire passer ma colère et mon humiliation, j'ai les larmes aux yeux, je te déteste...
Résultat, aujourd'hui j'ai passé ma matinée à vomir, à avoir les intestins en feu, à cause d'un crétin.
Je suis naze.
Mais ça m'a ouvert les yeux.

Et j'étais amoureuse de CA ???

C'est bien fait pour moi, tiens...
Moi petite naïve, qui pensait qu'on pourrait rester en contact une fois que j'aurai fini mon "deuil" de notre relation, je viens de me prendre la gifle de ma vie.

Les sentiments des hommes sont instables.
Vraiment trop...

Posté par Une femme enfant à 20:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Rigolons

    Rhaaaaaa !!!!

    Ha ! lala ! YUN !!!

    Je t'avais de rompre avant qu'il ne passe à autre chose !! C'etait pas pour rien ! C'était justement pour éviter ce qu'il t'es arrivé !Tssss!

    Oui tu étais amoureuse de ca ! de ce mec qui se crois mieux que toi ! alors cette fois-ci! c'est terminé, plus de courrier plus de sms, et tu effaces son tel ! Et si toute fois môssieur venait à avoir une envie et qu'il tel à petite Yun au cas où, j'espère que tu l'enverras bien balader ! Pas d'amitié possible avec ce mec, même une fois le deuil fait !
    Allez tu vas voir ca va passer ! tu viens de le vomir et même plus alors oui ca va passer !!
    Bisous

    Posté par Dyad, 12 janvier 2007 à 23:45 | | Répondre
Nouveau commentaire